AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Léa

avatar


MESSAGES : 42
ÂGE : 24 YO
EMPLOI : COMMEDIENNE DANS UNE PETITE TROUPE DE THEATRE & BIBLIOTHECAIRE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Ven 11 Mai - 23:15

→ Close your eyes, listen to my voice it's my disguise.
le 12/05 à 01h43
avec Noah.


Léa quitta le plateau relativement rapidement après que la présentatrice l’ait clôturé. Comme si elle avait peur que soudainement l’on annonce qu’ils s’étaient plantés dans la comptabilisation des votes tout ça, et qu‘en fait, ce n‘était pas elle qui restait mais Prudence par exemple ou Jewon. Bref, parano ? Légèrement. Enfin, disons plutôt angoissée. C’était tout Léa ça. Elle avait tendance à toujours imaginer le pire, quand bien même c’était des scénarios absolument tiré par les cheveux. Elle avait aussi tendance à considérer n’importe quelle situation, et surtout toutes les concevoir. Soit. La belle foula les pas jusque vers le chalet, retira ses talons pour plus de confort avant de se retrouver dans le dressing. Seule dans l’immense pièce, la brune soupira légèrement avant de se laisser tomber au sol, contre le carrelage froid. C’était le genre de moment où elle s’abandonnait. Vous voyez, le genre de moment où vous baissez votre garde, où vous vous permettez des choses que vous vous retiendriez de faire en compagnie d’autrui. Puis, ouais, allongée dans un dressing était tout sauf commun, mais vu l’heure, elle se disait qu’il y’avait bien peu de chance pour que quelqu’un vienne. Et, l’indienne s’autorisa même de fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noah

avatar


MESSAGES : 199
ÂGE : 24 ANS
EMPLOI : REALISATEUR AMATEUR

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Ven 11 Mai - 23:29

Ce prime avait été des plus intéressants. Noah s'en trouvait fort satisfait et estimait avoir passée une bonne soirée. Bon d'accord, il est vrai qu'il avait également connu quelques petits moments d'embarras, mais ça n'avait heureusement rien enlevé au bon déroulé du prime. Deux candidats venaient de quitter l'aventure, Jewon et Prudence, et bien qu'il regretterait la compagnie du premier et de ne pas avoir eu le temps de connaitre la seconde, il se disait que la vie, ou plutôt le jeu, continuait. Maintenant que le prime touchait à sa fin, Noah s'autorisa à quitter le plateau et marcha à travers les couloirs du chalet, sans trop savoir où il comptait se rendre. C'est alors qu'il s'arrêta devant une porte, visiblement celle du dressing. Allez, il allait entrer. Non pas qu'il ait quelque chose de spécial à y faire, mais disons que ne sachant pas quoi faire à cette heure-ci et ne prévoyant pas de dormir avant une certaine heure, il pouvait bien faire une escale par ici. Le jeune homme pénétra donc dans la pièce. Mais alors qu'il pensait celle-ci tout à fait déserte à une heure comme-ci, surtout sachant que la plupart de ses camarades n'avaient pas encore quitté le plateau, Noah remarqua la présence de Léa, l'une des rescapés de la soirée. La jeune femme se trouvait allongée par terre, ce qui avait un coté curieux. Mais loin d'être particulièrement surpris, Noah décida carrément de s'allonger à ses cotés. Ouais, ça lui avait pris comme ça. « Je me réjouis que tu sois restée, Léa » fit-il tout doucement, tandis qu'il tourna la tête vers la jeune femme, à qui il adressa un sourire. Il était bien évidemment sincère. Car si Léa avait quitté le jeu, il l'aurait véritablement regrettée, c'était une certitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Léa

avatar


MESSAGES : 42
ÂGE : 24 YO
EMPLOI : COMMEDIENNE DANS UNE PETITE TROUPE DE THEATRE & BIBLIOTHECAIRE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Sam 12 Mai - 0:25

Au final, la vie était bien plus simple lorsqu’on ne se souciait pas de ce que les autres pouvaient penser de vous. Et bien que ce soit une pensée admise et presque universelle, Léa la concevait tout à fait mais ne l’appliquait pas encore totalement. Là encore une fois elle le montrait, bien que la fatigue la poussait dans le sens que son esprit lui aurait interdit de prendre. Bref. Cela étant, la brune soupira légèrement, le froid du carrelage avait le don d’engourdir son esprit voire ses membres. Du coup, elle n’entendit qu’à peine la porte de la pièce s’ouvrir, et même pas du tout, puisque ce n’est que lorsqu’une voix masculine s’éleva qu’elle se rendit compte qu’elle n’était plus tout à fait seule. Léa sursauta tout de même, surprise, avant d’ouvrir les yeux, cherchant son interlocuteur vers le ‘haut’ puis, sans pour autant bouger, vrilla ses prunelles vers le sol jusqu’à trouver Noah qui, à sa grande surprise, était allongée à son côté. Instinctivement, la belle rigola de bon cœur. Non vraiment, il aurait pu s’enfuir, rester debout, s’asseoir, ou simplement la snober, mais non, parmi toutes ses possibilités là, le jeune homme avait agit tout autrement. Ca lui faisait plaisir car, dans le fond, la jeune femme aimait croire qu’il la comprenait. Peut être pas entièrement, que partiellement mais c’était déjà ça. Ou, au moins, il faisait l’effort, et c’était en cela que c’était appréciable. Ainsi, Léa esquissa également un sourire à son égard. « Je suis également contente d’être restée » fit-elle de sa voix douce et posée, les yeux rivés vers ceux du candidat un moment avant que ses paroles ne raisonnent dans sa boite crânienne. « …enfin, je, je suis évidement désolée pour Jewon et Prudence, évidement, je, j'aurais préféré qu'ils restent, mais, euh, eh bien, disons que… » balbutia-t-elle dans un débit de parole impressionnant, se répandant en explications vaseuses au final. Comme si vouloir rester était un crime, j’vous jure. « Je vais me taire » annonça-t-elle ensuite quelque peu sur le ton de l’auto-dérision, soupirant, avant de se pincer les lèvres. Ouais, elle avait toujours se comportement qui faisait ca rendait la chose maladroite et presque gênante. Surtout pour elle d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noah

avatar


MESSAGES : 199
ÂGE : 24 ANS
EMPLOI : REALISATEUR AMATEUR

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Sam 12 Mai - 16:07

D'accord, admettons, c'était curieux de la part de Léa de s'être allongée sur le sol de ce dressing. De plus, il était tout aussi curieux de la part de Noah d'avoir fait de même à son entrée dans celui-ci. Mais comprenez bien qu'il était loin de trouver ce genre de choses bizarres, lui. Non, en fait, il trouvait ça plutôt amusant. Peut être bien que ça n'était pas franchement la position la plus confortable pour discuter, mais cela lui importait bien peu. Ainsi, et tant que sa camarade resterait allongée de la sorte, il comptait bien faire de même. Qu'on les prenne pour des fous, au pire, il était très probable qu'ils en aient l'un comme l'autre l'habitude. A peine allongé, Noah avait tourné la tête en direction de sa jolie camarade et n'avait pas tardé à lui faire savoir qu'il se réjouissait du fait qu'elle soit restée à l'issue du prime. A la base, Noah avait particulièrement déprécié le fait qu'elle ait été nominée et avait craint le départ de la belle. Mais fort heureusement, il n'y eut aucun départ pour la jeune femme et c'était, à ses yeux, une excellente chose. Parce qu'il fallait savoir que Noah appréciait Léa. Il ne la connaissait peut être pas tellement, au fond, et ignorait probablement encore beaucoup de choses à son sujet, mais il avait eu un bon feeling avec elle, et c'était le principal. Alors, vraiment, si Léa avait quitté l'aventure ce soir, et alors qu'il n'avait même pas osé lui adresser la parole durant le prime, il l'aurait bien mal vécu. Quelle chance qu'elle soit encore là, alors. La jeune femme disait être contente d'être restée, ce à quoi Noah répondit par un sourire plus prononcé. Elle était contente, et c'était bien normal. Lui aussi, à sa place, il aurait été content. Mais voilà que la jeune femme enchainait. Visiblement, Léa peina à terminer sa phrase. Bon sang, comme Noah la comprenait. Lui aussi, quelques fois, ne parvenait pas à exprimer à haute voix ce qu'il pouvait penser. C'était frustrant, sachez-le. « Je vois ce que tu veux dire » fit-il alors, d'une petite voix rassurante. « C'est malheureux qu'ils aient dû quitter l'aventure, mais cela t'a permis de rester, toi. C'est peut être triste pour eux, mais c'est le jeu qui veut ça » reprit-il, toujours sur le même ton. A ses yeux, c'était le jeu qui voulait que certains candidats sortent quand d'autres restaient, oui. « J'espère que tu ne te sens pas en partie responsable du leur départ. » Il ne prétendait pas lire dans les pensées de sa camarade, mais il se savait capable de penser ce genre de choses personnellement, alors peut être était-elle comme lui de ce point de vue également. Allez savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Léa

avatar


MESSAGES : 42
ÂGE : 24 YO
EMPLOI : COMMEDIENNE DANS UNE PETITE TROUPE DE THEATRE & BIBLIOTHECAIRE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Dim 13 Mai - 23:46

C’était la meilleure chose à faire que de se taire. Faut dire que si Léa s’y mettait, elle n’en finirait plus autant en explications qu‘en paroles farfelues. Puisqu’il lui était tout simplement impossible de mettre de l’ordre dans ses pensées pour qu’elles ressortent de manière logique, cohérente et compréhensible, lorsqu’elle était prise de court, ou au dépourvu. Comme là par exemple. Quoique, encore ça allait dans la mesure où la jeune femme était un peu plus à l’aise avec le jeune homme, dans la mesure où son côté compréhensif la rassurait. Et, encore une fois, il le démontrait en lui disant qu’il voyait ce qu’elle voulait dire. La belle soupira en fermant les yeux une demi-seconde à peine, une fois de plus soulagée avant de replanter ses prunelles sur le beau brun qui lui faisait face, esquissant un sourire. Par ailleurs, la brune aurait voulu dire quelque chose en rapport avec cela, le remercier peut être, mais rapidement elle se ravisa afin d’éviter de rendre la situation maladroite et gênante. Oui, l’Indienne imaginait déjà le désastre si ses pensées ne sortaient pas correctement. Le sourire suffirait, n’est-ce pas. « Merci.. » fit-elle ensuite quant à la suite de ses paroles. Encore une fois, il avait les mots justes. « Je t’avoue que, que, ca m’a traversé l’esprit à plusieurs reprises » confessa-t-elle en baissant légèrement les yeux, laissant filer quelques secondes avant de les relever. « …mais, tu, tu as tendance une tendance naturelle à, à trouver les bons mots » poursuivit-elle en esquissant un sourire. « J’apprécie beaucoup » avoua-t-elle ensuite une tonalité plus basse. Voilà c’était peut être tout simplement ça, la jeune femme avait besoin qu’on la rassure un tant soi peu afin qu’elle gagne en confiance en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noah

avatar


MESSAGES : 199
ÂGE : 24 ANS
EMPLOI : REALISATEUR AMATEUR

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Lun 14 Mai - 18:19

Peut être bien que Noah ne connaissait pas véritablement Léa, et c'était bien normal quand on considérait le fait qu'ils étaient tous deux au sein de ce jeu depuis peu de temps et qu'ils n'avaient pas encore eu le temps de tout apprendre de leur vie respective. Pour autant, Noah se sentait proche de Léa. Pas proche dans le sens où ils étaient de grands amis, que rien ne pourrait séparer. Non. Bien sûr il l'appréciait, et ne dirait assurément pas non à son amitié à l'avenir, mais ça n'était pas de ça dont il s'agissait. En fait, Noah se sentait proche de Léa parce que la jeune femme avait tendance à lui ressembler sur certains points. Elle aussi n'était pas très à l'aise avec les gens, pas très sociable comme diraient certains. Et puis, elle était si timide, et si fragile en apparences. Un peu comme lui, quoi. Alors, d'une certaine manière, il s'identifiait à la jeune femme, tout comme il s'estimait plutôt apte à la comprendre. Il savait depuis peu que les gens la fuyaient. Lui, c'était plutôt l'inverse. Oui, c'était plutôt Noah qui fuyait les gens. Mais il fallait bien admettre que les gens s'étaient rarement montrés compréhensifs et conciliants avec lui. Sous prétexte qu'il était timide et gêné pour un rien, il était différent et donc, personne n'avait tellement envie d'aller vers lui. C'était un cercle vicieux, en fait. Quoi qu'il en soit, Noah ne pouvait laisser Léa penser qu'elle était en partie responsable du départ de leurs deux camarades, car ça n'était évidemment pas le cas. Il ignorait si elle pensait véritablement une telle chose, mais dans le doute, il avait préféré se manifester. Là, Léa le remercia, ce à quoi il répondit par un fin sourire. Puis elle avoua que cela lui avait effectivement traversé l'esprit. Il s'en serait douté. Lui même aurait été amené à le penser, vous savez. Encore une fois, il la comprenait. Puis, sa camarade reprit la parole, lui faisant savoir qu'il avait tendance à trouver les bons mots, chose qu'elle appréciait semble-t-il. Le sourire de Noah s'agrandit un peu plus. C'était plaisant d'entendre ça, vous savez. « Je ne le fais pas exprès » avoua-t-il doucement, toujours souriant. Noah ne se forçait pas, sachez-le. « Je me croyais nul pour ce genre de choses, je veux dire, les conversations ... Il faut croire que je ne suis pas un cas désespéré, tout compte fait » plaisanta-t-il ensuite. Bon, il n'en était pas loin, c'est sûr. Mais peut être bien qu'il y avait pire que lui, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Léa

avatar


MESSAGES : 42
ÂGE : 24 YO
EMPLOI : COMMEDIENNE DANS UNE PETITE TROUPE DE THEATRE & BIBLIOTHECAIRE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Mar 15 Mai - 0:02

Léa était plutôt le genre à intérioriser que le contraire. Alors, du coup, c’était tout à fait nouveau pour elle de dire certaines choses qui d’ordinaire tournaient simplement dans son esprit. Par la même, elle se rendit compte à quel point ca pouvait faire du bien de dire tout haut ce que l’on avait en tête. Il faut un début à tout comme on dit. Finalement, l’idée de venir dans cette aventure pour s’ouvrir un peu plus aux autres commençait à doucement -mais surement- fonctionner. Et, l’indienne ne pouvait qu’en être ravie. Ensuite, Léa remarqua que le sourire du jeune homme qui lui faisait face s’étira, ce devait être communicatif parce que sans vraiment le commander, un sourire vint également étirer les fines lèvres de la jeune femme naturellement, simplement. Il avoua par la suite ne pas le faire exprès. « Tu as bien de la chance » répondit-elle dans la foulée. « Je t’envierais presque » ajouta-t-elle avant de soupirer légèrement. Oui, la brune n’était absolument pas douée pour ce genre de chose, mais vraiment pas douée, c’était des situations qu’elle n’arrivait jamais à gérer. Ou alors, avec une maladresse sans nom. Elle essayait pourtant, et cherchait la meilleure façon de bien faire sans que cela soit efficace. Peu être était-ce trop réfléchi et pas assez spontané. Ceci dit, ce constat là, il y’avait longtemps qu’elle l’avait fait. Mais pour sortir de cela c’était une tout autre histoire. Alors lui, s’il y’arrivait sans le vouloir, que demander de plus franchement. A la suite de ses paroles, Léa ne pu s’empêcher d’échapper un léger rire. « C’est drôle, je me croyais tout aussi peu, peu douée et au final, je, je commence à parler sans presque bafouiller » dit-elle plus calme, plus posée. « Ce doit être une question d’exercice » fit-elle sur le ton de la plaisanterie. Nouveau sourire. Elle savait aussi que c’était également selon l’interlocuteur qu’on avait en face. Plus on se sentait à l’aise, plus la langue se déliait. Donc oui, une question de pratique. Encore un autre défaut: son envie de tout analyser. Bref.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noah

avatar


MESSAGES : 199
ÂGE : 24 ANS
EMPLOI : REALISATEUR AMATEUR

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Mar 15 Mai - 18:27

Ainsi donc, d'après Léa, Noah était plutôt doué pour trouver les mots. Etonnant quand on le connaissait et qu'on le savait si timide, si incapable généralement de tenir une discussion sans se sentir embarassé à un moment ou à un autre. Quoi qu'il en soit, de telles paroles ne pouvaient que ravir le jeune homme. Il était bien rare qu'on lui dise ce genre de choses, sachez-le. D'habitude, on lui reprochait son manque d'assurance, allant jusqu'à l'inciter à changer. Comme s'il en était capable, pour le moment. Dites vous bien que si Noah se savait forcé de changer tôt ou tard, il ne se sentait pas encore tout à fait prêt à l'heure d'aujourd'hui. Il avait l'impression d'être toujours cet adolescent gêné par tout et par quasiment tout le monde, un état qui le dérangeait autant qu'il le peinait. Car Noah déplorait le fait que les gens comme lui soient non seulement rejetés par les autres, mais qu'ils poussent aussi les autres à les rejeter, notamment en se refermant sur eux même et en jouant les insociables, comme il l'avait fait des années durant. Pour en revenir à Léa, sachez que Noah appréciait de plus en plus sa compagnie. Parce qu'il pouvait la comprendre, selon lui, qu'elle lui était semblable, mais aussi et surtout parce que cette jeune femme apparaissait comme adorable à ses yeux. Tout simplement. Voilà que maintenant sa camarade disait qu'il avait de la chance de ne pas se forcer, allant jusqu'à ajouter qu'elle l'envierait presque. Un sourire amusé prit alors place sur les lèvres de Noah. « Tu sais, c'est bien loin de parer aux nombreux défauts qu'on me reproche souvent » confessa-t-il d'une petite voix. Si elle le trouvait doué pour trouver les bons mots, elle devait savoir qu'il était loin d'être enviable pour autant. Loin de là. « Une question d'exercice, je suis bien d'accord » reprit-il, acquiescant au passage les paroles de Léa. « Tout est généralement une question d'exercice » ajouta-t-il dans un sourire, avant de réaliser que de telles paroles pouvaient porter à confusion. Doué pour trouver les bons mots, vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Léa

avatar


MESSAGES : 42
ÂGE : 24 YO
EMPLOI : COMMEDIENNE DANS UNE PETITE TROUPE DE THEATRE & BIBLIOTHECAIRE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Mer 16 Mai - 12:48

Le sourire du jeune homme était communicatif, et sans vraiment savoir pourquoi, la belle esquissa un nouveau sourire également. Il évoqua les défauts qu’on pouvait lui reprocher sans pour autant les énumérer. Léa se pinça les lèvres, pensive, mais surtout hésitante à lui demander lesquels. Elle pensait que c’était peut être bien trop personnel et qu’il n’aurait pas spécialement envie d’en parler. Alors la jeune femme décida de prendre un chemin détourné. « J’ai, l’impression que certains défauts qu’on peut nous reprocher ne sont pas forcément des défauts… » commença-t-elle les prunelles rivées vers le jeune homme en face d’elle. « Je pense que ce sont des côtés de nos personnalités qu’ils n’arrivent pas à accepter. Donc je me dis souvent que par ces ’défauts’ qu’ils relèvent sans cesse, ils essaient de nous faire changer pour que l’on soit tel qu’ils veulent qu’on soit et non pas comme on est. » poursuivit-elle de manière calme et posée, sans bafouiller. Un progrès ceci dit, mais Léa savait pourquoi, parce que tout simplement son interlocuteur la mettait à l’aise. Oui, c’était ça, Léa se sentait de plus en plus à l’aise avec le jeune homme. Soit. Ce qui était tout aussi notable c’était le fait que, pour une fois, la belle partage ses pensées avec quelqu’un d’autre qu’elle-même. En effet, il y’a bien longtemps que la jeune femme avait fait ce constat. Malheureusement, Léa ne pouvait s’y tenir parce que seule. C’est-à-dire qu’elle voulait tellement qu’on ne l’ignore pas, qu’on l’accepte, qu’elle préférait rectifier l’impact de ses « défauts » plutôt que d’essayer de se faire accepter telle qu’elle était. Parce qu’adopter un comportement réactionnaire l’aurait encore plus mise à l’écart. La soumission à la supériorité numérique.
Noah approuva ensuite sa théorie de la pratique, avant d’en faire une règle générale. Léa acquiesça à son tour, une esquisse étirant ses fines lèvres ourlées. Évidemment, ce ne saurait que trop lui demander que de percevoir toutes les interprétations possibles d’une simple phrase. Pour cela notamment qu’elle alla encore plus dans ce sens. « Alors, exerçons nous » ajouta-t-elle en haussant les épaules avec une légère pointe de fatalisme. Dans le sens, ce sera à nous de faire les efforts nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noah

avatar


MESSAGES : 199
ÂGE : 24 ANS
EMPLOI : REALISATEUR AMATEUR

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   Mer 16 Mai - 15:11

Discuter avec Léa était chaque fois quelque chose de plaisant, aux yeux de Noah. Et le fait de commencer à la connaitre un petit peu et de savoir qu'elle était, d'une certaine manière, semblable à sa personne sur certains points, disons que ça avait tendance à lui faire apprécier d'avantage sa compagnie. Car au sein de ce jeu, ils faisaient légèrement office de bêtes de foire, dans le sens où la sociabilité n'était pas tellement leur truc. Et bien que ce soit les gens qui aient tendance à rejeter Léa, et non l'inverse comme c'était le cas de Noah, cela revenait au même d'après lui. Bien sûr, il n'avait pas eu l'impression que leurs camarades avaient profité de leurs difficultés avec les gens pour les enfoncer, les mettre plus bas que terre. Clairement pas. Pour autant, Noah devait avouer se sentir très souvent mal à l'aise en compagnie de ces gens si à l'aise avec autrui, si aptes à s'exprimer convenablement, sans perdre leurs moyens à la moindre occasion. Clairement, il enviait ses camarades sur ce point, et il pouvait aisément imaginer qu'il en était en partie de même pour Léa. Mais ils étaient au moins deux à avoir ce genre de soucis, ce qui avait un petit coté rassurant tout de même. A deux, on se sent en toute logique bien moins seul qu'en étant seul face aux autres. Et c'était un peu la sensation qu'avait justement Noah depuis qu'il connaissait Léa. Voilà que Noah évoquait ses défauts, ou disons les défauts qu'on lui trouvait le plus souvent. Lui, il n'était pas assez objectif pour en juger, probablement. La réponse de Léa le fit doucement sourire. Elle devait avoir raison. « J'ai tendance à penser comme toi. Sous prétexte qu'on est différents, on a de multiples défauts, et on n'en sort pas puisqu'il y aura toujours quelque chose en nous pour leur déplaire. » C'était en tout cas l'avis de Noah sur la question. Sachez d'ailleurs qu'il s'était maintes fois interrogé à ce sujet. Les défauts, la vision des autres, tout ça. « C'est triste que les gens ne parviennent pas à accepter les autres tels qu'ils sont » constata-t-il ensuite, d'une petite voix. C'était une chose qu'il avait pu remarquer de nombreuses fois au fil des années. C'était ce regard critique qu'avaient sans cesse les autres à son sujet qui l'avait poussé à s'isoler à ce point. Venons-en maintenant à cette histoire de pratique. D'après Léa, le fait d'apprendre à parler en gagnant de l'assurance devait être une question d'exercice. Noah ne tarda pas à approuver ses propos, partageant une nouvelle fois l'avis de sa camarade. Celle-ci proposa alors de s'exercer, ce qui le fit sourire à nouveau. Il comprenait là où elle voulait en venir. Le regard ancré dans celui de la jolie brune, Noah reprit doucement la parole. « Tu sais Léa ... je suis ravi d'avoir fait une si belle rencontre. Tu es non seulement adorable, mais en plus, tu penses comme moi, tu sembles ressentir ce que je ressens, alors que personne auparavant n'y était véritablement parvenu. Ça fait du bien de se sentir compris. » Des paroles peut être un peu niaises mais des plus sincères, soyez-en sûrs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Close your eyes, listen to my voice it's my disguise (12/05_01h43)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
3WISHES :: LES ÉTAGES :: Dressing-