AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sleepyhead (18-04, 10h55)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Emmett

avatar


MESSAGES : 319
ÂGE : 28 ans

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: sleepyhead (18-04, 10h55)   Dim 15 Avr - 10:01

feat. Saoirse
Rencontres, visite des lieux, rencontres, conversations, détente, rencontres et encore rencontres, ainsi était rythmée ma première semaine de jeu. Je ne savais pas combien nous étions, au moins une vingtaine sûrement. Quoi qu'il en soit, je tombais régulièrement sur de nouvelles personnes, mais c'était toujours sympathique. Il fallait faire l'effort de rencontrer tout le monde, d'une part pour s'intégrer, d'autre part pour créer des affinités ou plus. Quoique, certains semblaient être ici pour des motivations bien différentes des miennes. Bref, la nouveauté de ce quotidien m'enthousiasmait, pas au point d'oublier de satisfaire mon quota d'heures de sommeil. Ainsi donc, je dormais. Un sommeil sans rêve, cependant. Le rêve, je le vivais éveillé. Je vivais, pour un temps indéterminé, dans un chalet magnifique et immense – moi qui trouvais mon appartement grand, il me semblait bien loin et bien petit désormais – et qui plus est, j'étais entouré de magnifiques créatures. Mes songes semblaient bien pâle à côté de cette fantastique réalité. Je dormais profondément donc, mon sommeil pas le moins perturbé par ce changement d'environnement. Mais perturbé par quelque chose d'autre, peut-être ? Ou par quelqu'une ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Saoirse

avatar


MESSAGES : 745
ÂGE : VINGT-SIX ANS
EMPLOI : COSTUMIERE/HABILLEUSE À HOLLYWOOD YEAAAH.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: sleepyhead (18-04, 10h55)   Dim 15 Avr - 15:10

Je visitais les chambres. Une à une, je comparais leur décoration et leur vue. Les miennes étaient pas mal. À pas de loup, je quitté une chambre pour entrer dans celle dite d’Hadès. Une décoration à l’image de ce dieu de l’enfer, complètement opposée à la décoration de ma chambre, super flashy. Deux grands lit s’offrait à moi : ouai, j’aime bien essayer tous les lits, surtout ceux des autres tant qu’à faire. Je m’approchais doucement de l’un des deux, avant de remarquer qu’il était encore occupé. Je fis alors demi-tour sur la pointe de pied pour ne pas réveiller visiblement le monsieur endormi… non je rigole ! Je m’approchais encore plus du lit pour pouvoir voir de qui, il s’agissait. Oh c’est le Monsieur chocolat. Chouette. Doucement, toujours en essayant de ne pas faire de mouvements trop brusque, je m’asseyais sur le lit, pour être au plus près de lui. Ma main le tâtonna un peu au niveau de son bras « Psssss psss il faut se réveiller !!! » Chuchotais-je, si imperceptiblement qu’il ne semblait pas bouger. Bon. J’avais au moins essayé la manière douce. Je réprimais un rire, avant de me mettre à crier : « OOOOOOH REVEILLES-TOIIIIIII !!!!!!!!! » Mes mains agrippèrent son corps pour le secouer dans tout les sens ; puis elles dévirent sur ses cheveux que je me mis à ébouriffer, tout en m’approchant mon visage du sien. « 'Faut bouger ton cul ! » Je pouvais parler, moi qui étais levée que depuis une demi-heure, encore habillé du débardeur et du shorty qui me sert de pyjama. Je me levais sur lit pour sauter dessus, comme une gamine, tout en tournant sur moi même. « Debout ! Debout ! Debout ! » Je n’avais pas franchement réfléchi : j’espère qu’il n'est pas trop grongon le matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emmett

avatar


MESSAGES : 319
ÂGE : 28 ans

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: sleepyhead (18-04, 10h55)   Dim 15 Avr - 19:29

« OOOOOOH REVEILLES-TOIIIIIII !!!!!!!!! » hm. ? Qui donc pour me réveiller ? Pour me sortir sournoisement de mon paisible et profond sommeil ? Bien décidé à rester couché et à me rendormir immédiatement, je m'enfonçai un peu plus dans les couvertures. Seulement la demoiselle semblait tout aussi déterminée que moi. Je sentis des mains venir m'attraper puis s'insinuer dans mes cheveux. « Je veux dormir... » marmonnai-je en ramenant la couverture sur moi et en mettant l'oreiller sur ma tête. Qu'à cela ne tienne, celle qui avait décidé d'être mon réveil-matin m'intima de bouger mon cul et entreprit de sauter sur mon lit en me hurlant de me lever. Adieu sommeil bien-aimé, Adieu nuit douce et calme, Adieu bonheur que d'être endormi. J'ouvris les yeux et découvris mon radio-réveil humain. Joueur, je lui lançai mon oreiller à la figure. « On t'a pas dit que c'était impoli de réveiller les gens. » pestai-je, bougon mais pas très rancunier cependant. Impossible désormais que je puisse retrouver les bras de Morphée. Je me levai sur les coudes, passai une main dans mes cheveux et jetai un regard à Saoirse, puisque c'était elle qui s'était entêtée à me sortir de mon sommeil. « Je me vengerai ! » la prévins-je d'une voix menaçante avant d'esquisser un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Saoirse

avatar


MESSAGES : 745
ÂGE : VINGT-SIX ANS
EMPLOI : COSTUMIERE/HABILLEUSE À HOLLYWOOD YEAAAH.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: sleepyhead (18-04, 10h55)   Dim 15 Avr - 22:25

Ce n’était vraiment pas contre lui. Au contraire, Emmett semblait cool comme gars, mais il était endormi au mauvais moment et au mauvais endroit. Si je n’avais pas choisi sa chambre, il aurait peut-être eut le loisir de se réveiller tranquillement et à l’heure qu’il voulait. Le truc, c’est que j’ai choisi sa chambre et en ce moment même, j’étais en train de sauter sur son lit comme une folle. « Je veux dormir... » Ohoh malheureusement pour lui, sa nuit touchait complètement à sa fin. Il ne pourra plus dormir, ou en tout cas pas tant que je serrais dans les parages. Je sautais et virevoltais, emportant parfois les draps avec mes pieds. Je ne faisais pas vraiment gaffe à ce que je faisais, manquant de tomber plusieurs fois. Puis, je reçu un oreiller en pleine figure, ce qui me stoppa net dans mes sauts, me décrochant un rire. « On t'a pas dit que c'était impoli de réveiller les gens. » Un nouveau rire perça dans la chambre. « Non, ça on me l’avait jamais dis ! » Lui répondais-je, en levant les sourcils et en bougeant la tête à chaque syllabe, toujours avec ce sourire. En fait, il n’aurait jamais dû me lancer son oreiller, que je gardais pour l’instant contre mon ventre. Pour l’instant. Emmett finissait par déclarer : « Je me vengerai ! » Je fis une petite moue apeurée, puis je plissais des yeux à la manière des cow-boys du far west. « Ah oui et comment ? » J’essayais de rester sérieuse, mais bien vite un sourire vint s’installer sur mes lèvres. « Pour ça aussi tu vas te venger ? » Lui demandais-je, avant de m’approcher une nouvelle fois de lui et de le couvrir de coup d’oreiller sur tout son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emmett

avatar


MESSAGES : 319
ÂGE : 28 ans

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: sleepyhead (18-04, 10h55)   Mar 17 Avr - 15:24

Ça pour un réveil, c'était un réveil ! Original, en plus d'être efficace. Beaucoup plus efficace qu'un réveil habituel, par ailleurs. En effet, comment diable pouvait-on poursuivre sa nuit quand quelqu'un ne cesse de sauter sur votre matelas ? C'était tout simplement impossible. Ça aurait du suffire et satisfaire mon réveil humain. Mais, visiblement, Saoirse avait décidé de ne pas s'arrêter là. En plus de m'avoir réveillé, d'avoir hurlé à mon oreille, d'avoir sauté et virevolté inlassablement sur mon lit – tirant au passage draps et couvertures –, elle osa s'approcher de moi pour me couvrir de coups à l'aide de mon oreiller. Si ça n'était pas déjà fait, cela eu pour effet de me rendre plus éveillé que jamais. Vif, rapide et plus fort que ne l'était la candidate, je lui tirai l'oreiller des mains et le posai plus loin. Rapidement, j'attrapai la couverture et la passai par-dessus la tête de Saoirse pour la couvrir complètement. « Comme ça, » grinçai-je entre mes dents, mes bras l'enserrant pour la rendre prisonnière. J'éclatai de rire, de bon cœur. Telle était ma vengeance ! Et encore, ce n'était que le début.. « On ne réveille pas le chat qui dort, » énonçai-je en riant et en resserrant mon étreinte pour ne pas que ma prisonnière aie la possibilité de s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Saoirse

avatar


MESSAGES : 745
ÂGE : VINGT-SIX ANS
EMPLOI : COSTUMIERE/HABILLEUSE À HOLLYWOOD YEAAAH.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: sleepyhead (18-04, 10h55)   Mar 17 Avr - 20:15

Une vengeance, une vengeance, je voulais bien voir ça. Quelle vengeance hein ? C’est quand même moi qui était entrain de le couvrir de coup, certes pas douloureux, mais je remportais la victoire au la main. Il s’était réveillé au final, ce petit Emmett tout endormi. Mais j’ai toujours tendance à parler ou penser trop vite. Bah ouai, parce qu’il est bien plus fort que moi celui-là et accessoirement plus grand aussi, si bien qu’il me prit sans difficulté l’oreiller que j’utilisais comme arme. J’étendis mes bras devant moi, comme un bébé devant son biberon, pour pouvoir le rattraper ; mais c’était peine perdue, puisque la seconde d’après, je me retrouvais ensevelie par une couverture. « Comme ça » Bou ce n’était pas drôle et en plus j’avais mes cheveux dans mon visage. Quoi ? J’ai dis pas drôle ? Non je rigole : à ce moment même, j’explosais de rire, tout en dégageant mon visage de mes cheveux pour pouvoir voir quelque chose. Le rire d’Emmett rejoignait le mien, alors que je sentais ses bras m’encercler. « On ne réveille pas le chat qui dort. » J’exagérais un rire, pour lui montrer que je me moquais de lui « gentiment », tout en le regardant dans les yeux, ébahis. « À bon ? » Et là, je lui sortais mon arme absolu : ce petit visage de chien battu ; cette petite moue qui ferait plier le plus horrible des méchants Disney. QUOI ? Au lieu de libérer la princesse que j’étais, non, Monsieur préférais resserrer encore plus ses bras autours de mon frêle corps. Il l’aura voulu. « Au secours ! Au secours ! À l’aide ! Je meurs ! » Criais-je comme une dégénérée. Je forçais sur le ton, comme une mauvaise actrice. J’avais eu l’habitude de côtoyer des acteurs à Hollywood et pas toujours les meilleurs ! J’essayais de me débattre, de me défaire de son emprise. Franchement je ne peux pas mentir, ce n’était pas désagréable d’être dans les bras d’un bel homme comme ne ce moment, mais je ne pouvais pas lui avouer. Je préférais alors prendre un ton horriblement choqué : « T’as vraiment pas honte de t’en prendre à une pauvre fille ! Au secours !!!! » Surenchérissais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emmett

avatar


MESSAGES : 319
ÂGE : 28 ans

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: sleepyhead (18-04, 10h55)   Jeu 19 Avr - 16:28

L'heure de vengeance avait sonné. Visiblement, ça fonctionnait plutôt bien puisque, malgré ses rires, Saoirse me servait son air de chien battu, une petite moue quasi irrésistible pour m'attendrir. Mais maintenant que j'étais réveillé, alerte et vif – par sa faute, rappelons-le – je n'allais pas craquer devant sa petite moue toute mignonne. Malgré la force de mon étreinte, elle continua à se débattre pour tenter de m'échapper, hurlant et appelant à l'aide sans aucune crédibilité, par ailleurs. « T’as vraiment pas honte de t'en prendre à une pauvre fille ! Au secours !!!! » Le summum. J'éclatai de rire de plus belle. « Et toi ? T'as pas eu honte de t'en prendre à un pauvre et innocent homme endormi ? » Retombant dans la plus tendre enfance, je lui tirai la langue. Je la gardai serrée entre mes bras quelques instants avant de relâcher mon étreinte, estimant qu'elle avait compris la leçon – ou pas. « Maintenant tu sais ce qui t'attend qui jamais tu me réveilles à nouveau de cette façon ! » sermonnai-je en retirant la couverture de sa tête. « Je n'hésiterai pas à te jeter dans la piscine si jamais tu recommences. » menaçai-je peu sérieusement. Je m'étirai les bras et les jambes puis me réinstallai plus confortablement dans mon lit – sans l'espoir de pouvoir me rendormir, cependant. « Hm. Bien dormi ? » demandai-je ironiquement en roulant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Saoirse

avatar


MESSAGES : 745
ÂGE : VINGT-SIX ANS
EMPLOI : COSTUMIERE/HABILLEUSE À HOLLYWOOD YEAAAH.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: sleepyhead (18-04, 10h55)   Ven 20 Avr - 19:51

Me voilà prise. J’étais coincée par les bras du Monsieur qui me tenait captive dans ce lit que je venais de chambouler. Pourquoi méritais-je un tel traitement hein, je vous le demande bien mes chers amis. Je suis qu’une jeune femme avec un petit grain dans la tête, il ne faut pas m’en vouloir de faire ce genre de chose. Emmett se mit à rire. « Et toi ? T'as pas eu honte de t'en prendre à un pauvre et innocent homme endormi ? » Tout comme lui, j’éclatais de rire à nouveau, puis je pris un air faussement choqué en voyant sa langue sortie. Genre, il croit que je suis du genre à apprécier les grimaces et tout là ? Il ne sait pas qui je suis moi. « Non non non, je n’ai honte de rien moi ! Je suis même sûre que t’étais en train de faire un rêve cochon alors tu pourrais me remerciée de t’avoir sauvé d’une perversion ! » Lui répondais-je, accompagné d’une moue boudeuse. Finalement, le jeune homme décida de me libérer après cette loooongue garde à vue. « Maintenant tu sais ce qui t'attend qui jamais tu me réveilles à nouveau de cette façon ! » J’en profitais d’être aussi libérée de la couverture, pour me rouler sur le côté et atteindre la place libre d’à côté. « Mouahahah si c’est ça qui m’attend, je veux bien recommencer tout les jours. » Disais-je, avec une petite voix envoutante, prête à rire tout en lui adressant un large sourire; mais c’est la vérité. Personnellement ça ne me dérangeais pas qu’il me serre comme ça, sans arrière pensées hein, tout de suite ! « Je n'hésiterai pas à te jeter dans la piscine si jamais tu recommences. » Je m’enfonçais dans le lit, posant bien ma tête sur le deuxième oreiller. J’haussais les épaules. « M’en fou, j’adore l’eau ! » Bah ouai, la piscine, ça ne me fait pas peur et c’est dans une ultime provocation que je l’en informais. Et puis qu’il fasse gaffe que je n’aille pas le jeter dedans lui. Faut pas me sous estimer, j’ai une force de dingue hein moi (je suis sûre que vous me croyais !). Je le relevais finalement le haut de mon corps pour m’asseoir en tailleur sur le lit. Lui, pendant ce temps il s’étirait. « Hm. Bien dormi ? » Je m’empêchais de rire, passant un peu ma langue entre mes lèvres. « Oh oui merveilleusement bien et je crois que le meilleur moment fut mon réveil… tout en douceur… » Je le regardais avec grand sourire, argumentant le « tout en douceur » par un mouvement de main que je fis glisser devant son nez, avant de lui pincer la joue. « Pas comme toi ! » Rajoutais-je, avant de lui déposer un bisou sur la joue et de m’en aller de la chambre aussi rapidement que je le pouvais…
TERMINE POUR SAOIRSE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sleepyhead (18-04, 10h55)   

Revenir en haut Aller en bas
 

sleepyhead (18-04, 10h55)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
3WISHES :: LES ÉTAGES :: Chambres :: Chambre d'Hadès-