AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Par les saints, tout mais pas ça...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Cruz-Leocadia

avatar


MESSAGES : 337
ÂGE : Bientôt vingt-cinq ans.
EMPLOI : Agent de police.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Par les saints, tout mais pas ça...   Dim 15 Avr - 10:13

HORTANSIA 15/04 à 16h25

Dressing, rien que ce mot l'avait fait rêver quand elle l'avait entendu dans la bouche de l'une des filles. Il fallait dire que la journée avait été plutôt dire et qu'elle n'était pas encore réellement ouverte au reste, mais rien que ce mot lui avait donné envie de partir à sa recherche. Après tout elle était une fille et elle l'assumait pleinement. Quand Cruz était arrivée dans le lieu saint, elle l'avait parcouru rapidement avant d'arriver enfin à l'endroit où étaient entreposées ses trois valises, l'inconvénient était le rangement maintenant. L'une d'elles allait être vite vide puisqu'il s'agissait de ses chaussures dedans, mais les deux autres allaient vraiment lui prendre un temps fou. Soupirant, elle s'installa par terre et commença à ranger tranquillement, triant afin que ce ne soit pas un capharnaüm comme dans son petit appartement. Tout était tellement spacieux ici qu'elle avait l'impression de vivre dans une cage à Rat, ce qui n'était pas loin d'être faux, donc autant en profiter un maximum. « Oh mon Dieu, ce n'est pas vrai, par la sainte Vierge. » Catholique de naissance, bien que pas très pratiquante, il n'était pas rare qu'elle sorte cette phrase en découvrant quelque chose qui ne lui plaisait pas ou alors l'étonnait plus que tout. Là, c'était la première proposition qui lui avait fait sortir les mots de la bouche. Elle n'en revenait tout bonnement pas, sa mère avait osé venu chez elle pour lui rajouter cette robe dans ses affaires, il lui fallait à tout prix trouver un endroit où la planquer pour que personne ne la voie. Cruz était du genre très fier de ses origines, mais pas de là à porter devant des milliers de personnes cette robe espagnole rouge avec des points noirs, elle préférait encore faire une chute dans les escaliers et être défigurée. Se relevant, elle avança doucement dans le dressing en espérant ne rencontrer personne, mais son cœur manqua un battement quand elle bouscula quelqu'un. Cachant l'horreur derrière son dos, elle se retourna vers sa pauvre victime. « Excuse-moi, je ne regardais pas ou j'allais... Tu es Hortansia, c'est ça ? » Au moins, elle avait eu la décence de retenir son nom, peut-être qu'elle ne lui en voudrait pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hortansia

avatar


MESSAGES : 1280
ÂGE : 21 ans
EMPLOI : Cérérales Killer

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Dim 15 Avr - 11:21

Waou ! Voilà le seul mot qui en ressorti de ma bouche. Jamais je n’avais vu un dressing aussi grand et spacieux. J’avais plutôt intérêt à trouver de la place où ranger mes affaires, sinon les autres finiront bien vitre par m’entendre. Apparemment les candidats n’avaient pas perdu de temps pour ranger els affaires, tandis que moi, pris d’une grande flemme, avais préféré attendre encore quelques heures. C’est donc en fin d’après-midi que j’avais enfin pris la décision de me mettre au rangement. J’avais déjà positionner mes valises là bas et j’espérais que personne n’avait eu l’idée d’y toucher. Je poussais la chansonnette jusqu’à cette endroit, un rythme que je venais sans doute d’inventer, mais soit, personne n’en sera rien, car il y avait de tout de manière personne, ou pas. Mon petit corps tout frêle vint alors percuter un candidat ou plutôt un candidate qui apparemment était beaucoup trop occupé à cacher quelque chose derrière son dos pour regarder où elle marchait. « Bah merci ça j’avais remarqué ! » intrigué par ce mystère, j’essayais de regarder derrière son dos, mais en vint. C’est donc sans perdre plus de temps, que je lui arracha le vêtement qu’elle avait entreprit de cacher derrière son dos. Un petit sourire narquois se dessina sur mes lèvres tandis que je dépliais le vêtement pour le placer devant moi. « Yo Soy perfecto ! » dis-je en prenant un air de fille de haute de bourgeoisie. « Tu compte nous envahir avec tes origines espagnole dit moi ? » mon sourire narquois avait alors disparut pour laisser place à un sourire des plus banal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cruz-Leocadia

avatar


MESSAGES : 337
ÂGE : Bientôt vingt-cinq ans.
EMPLOI : Agent de police.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Dim 15 Avr - 14:16

Cruz n'avait même pas eu le temps de répliquer après la phrase de la jeune femme que le vêtement lui fut arracher des mains et la pensée de ne plus adresser la parole à sa mère jusqu'à la fin de sa vie lui traversa l'esprit. Le petit sourire sur les lèvres d'Hortansia ne la tranquillisa pas le moins du monde, mais elle ne se laisserait pas démonter. En l'entendant parler espagnol, elle posa ses mains sur ses hanches avec un petit air supérieur. « Tu devrais travailler ton accent, si tu veux je pourrais te donner quelques cours. » Ce n'était pas méchant, il fallait bien avouer qu'elle avait un grand avantage pour ce qui était de parler cette langue puisqu'elle avait toujours été engueuler dans ce dialecte. Il y en avait eu un bon nombre. Puis quand elle rendait visite à sa grand-mère en Castille, il était tout bonnement interdit de parler l'anglais, donc Cruz était bilingue depuis son plus jeune âge. Un petit rire traversa ses lèvres en entendant la question de sa concurrente. « Je ne voudrais pas vous faire subir ça, mais c'était sans compter sur le génie de ma mère pour qu'elle mette cela dans ma valise sans que je m'en rende compte... J'avais l'intention de trouver un mixeur ou encore une paire de ciseaux. » C'était réellement son attention mais une petite idée lui vint en tête. « Sauf si tu veux la garder, elle te mettrait vraiment en valeur, aucun doute là-dessus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hortansia

avatar


MESSAGES : 1280
ÂGE : 21 ans
EMPLOI : Cérérales Killer

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Dim 15 Avr - 16:08

C’était facile à critiquer les accents des autres pour elle, vu qu’elle est d’origine espagnole. Enfin je ne m’attardais pas trop sur ce petit détail. J’avais des notions en espagnoles dut au collège et au lycée, mais j’étais loin de pouvoir entretenir une parfaite conversation avec un espagnole. En tout cas, je n’avais encore jamais essayer les tenue espagnoles. Je ne voyais aucun miroir à l’horizon et même si énormément de choses m’allait, j’avais de fort doute quand à cette tenue. « Arrête les flatterie, je sais très bien qu’elle me va pas, j’ai l’impression de porter les vêtements de ta mère » Je la lui redonnait sans plus attendre. « Mais si tu veux de l’aide pour en faire des confettis, appelle moi, je me ferais une grande joie de la déchirer et de la brûler » déchirer une telle chose qui aurait put peut-être avoir une valeur sentimentale pour elle, m’enthousiasmer. Ce qui par ailleurs, pouvait sembler sadique de ma part, mais je n’avais pas l’impression de l’être. « Si tu veux on peut même la déchirer maintenant, j’en suis sûr qu’elle ne doit pas être si solide que ça. » Je repris alors la vêtement dans mes mains, le tendant pour voir si ces fibres étaient oui ou non solide. « Tu veux qu’on essaye ? » demandais-je, prêt à tirer dessus à son top départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cruz-Leocadia

avatar


MESSAGES : 337
ÂGE : Bientôt vingt-cinq ans.
EMPLOI : Agent de police.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Mar 17 Avr - 15:11

« Arrête les flatteries, je sais très bien qu’elle me va pas, j’ai l’impression de porter les vêtements de ta mère ». Un rire passe les lèvres de Cruz quand elle entend cette phrase, sa mère ne va certainement pas apprécier, mais ce n'est pas loin d'être la vérité. « Tu n'es pas loin du vrai quand tu dis ça... Ma mère a un certain style qui n'est pas apprécié de tous. » Elle rattrapait le vêtement quand la jeune femme le lui tendit, c'est vrai que pour porter ça, il fallait en vouloir vraiment et ce n'était pas son cas. Puis ce côté un peu gitan très peu pour elle, déjà qu'elle était assez typé comme cela. « Mais si tu veux de l’aide pour en faire des confettis, appelle-moi, je me ferais une grande joie de la déchirer et de la brûler ». Caressant le tissu, elle acquiesce. « Si tu es partante, je veux bien un coup de main, après on pourrait aller dehors pour faire un feu de joie... Avec quelques marshmallows, ça devrait pas être trop mal. » Quand elle lui proposa l'idée de la déchirer ici même, Cruz testa doucement la solidité du vêtement et prit conscience qu'avec un peu de force cela pouvait tout à fait être possible. C'était même carrément tentant. « Allons-y alors, faisons disparaître cette horreur de l'écran de ces pauvres téléspectateurs. » Voyant que sa camarade tenait fermement le tissu, elle tira de son côté et ne put s'empêcher de sourire en sentant le tissu se déchirer sous leur force combiner. Après tout ce moment qui avait été un peu étrange, mais voilà qu'il prenait une bonne tournure. Au bout de même pas deux minutes, elles se retrouvèrent avec un morceau chacune dans leur main. « Voilà une bonne manière de se débarrasser de vêtement qui ne mérite pas de vivre, merci de ton coup de main. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hortansia

avatar


MESSAGES : 1280
ÂGE : 21 ans
EMPLOI : Cérérales Killer

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Mar 17 Avr - 16:46

Et bien au moins c’était clair. Je me tournais vers la caméra afin de m’adresser à tous les spectateurs, mais surtout à la mère de la demoiselle au cas où cette scène épique passerait. « Madame, vous avez des goûts de chiottes, il n’y a que la vérité qui blesse » je détournais de la caméra afin de m’en prendre à cette fameuse robe. C’est donc avant de la déchirer que je m’adressa de nouveau à la caméra. « Face à une scène assez violente que vous risquez de voir, nous allons vous passer un reportage sur les homards. » c’Est-ce que les gens disaient face à une scène violent si je ne me trompe pas ? Un bout de chaque côté, Cruz s’en prîmes sans aucune pitié au bout de tissu qui ne tarda pas à céder et à se déchirer en deux. Nous avions fait un beau travaille d’équipe. « Maintenant je ne veux plus voir une horreur pareil dans notre dressing » Je m’avançais vers elle afin de lui rendre sa seconde partie. « Tu sera un amour » un sourire de plus s’afficha sur mes lèvres tandis que je lui lâcha le bout de tissu dans ses mains avant de passer à côté d’elle pour continuer mon chemin. Dans ma valise se trouvaient des choses beaucoup plus jolie que ça et je ne laissais pas ma mère choisir mes affaires. Alors ça non ! Quelle horreur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cruz-Leocadia

avatar


MESSAGES : 337
ÂGE : Bientôt vingt-cinq ans.
EMPLOI : Agent de police.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Jeu 19 Avr - 9:56

« Madame, vous avez des goûts de chiottes, il n’y a que la vérité qui blesse ». Cruz aurait pu être offusqué qu'une inconnue s'adressait ainsi à sa mère, même si elle était à des milliers de kilomètres, mais ce n'était pas le cas. Il y avait une chose dont elle était plus que certaine, c'est que cette dernière ne suivrait pas l'émission, tout au moins son père la regardait quand sa femme serait couchée ou hors de la maison. Quand elle avait fait l'annonce de son attention d'y participer, elle avait eu le droit à un laïus sur le respect de soi-même, qu'elle trouverait l'homme de sa vie sans avoir besoin de se montrer à la télé. Ça avait envoyé un froid dans sa famille et elle avait remis sur le tapis l'épisode Pacey, qu'elle avait le droit de vivre sa vie comme elle l'entendait. Le mot divorcé avait encore été prononcé et sa mère avait plus préféré fuir le salon plutôt que de continuer. Autant dire que la communication n'était pas facile entre elles. Un rire passa ses lèvres en entendant l'habituelle phrase qui mettait un peu d'humour pour cacher des moments trop violent dans des films ou encore des documentaires. Au bout d'une minute à peine, il ne restait que des lambeaux dans leurs mains. « Maintenant je ne veux plus voir une horreur pareil dans notre dressing ». Cruz secoua légèrement la tête avant de prendre la parole. « Crois-moi sur parole, je n'aurais jamais pu vous infliger un truc pareil, donc c'était le seul spécimen et il est maintenant hors course. » Encore heureux. Le « tu seras un amour » était de trop pour Cruz, mais elle ne dit rien avant de regarder Hortansia se diriger vers sa partie du dressing. Il y avait du choix, personne ne pouvait dire le contraire. « Tu sais quoi, si j'avais été ancré dans mes origines, tu aurais vraiment eu le droit au déballage culturel en bonne et de la forme. Dit toi que tu as de la chance... Mais qui sait, juste pour le plaisir je vous ferais peut-être une petite paella. Maintenant excuse-moi, je vais aller finir de ranger mes valises. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hortansia

avatar


MESSAGES : 1280
ÂGE : 21 ans
EMPLOI : Cérérales Killer

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Jeu 19 Avr - 11:47

J’espérais bien ne plus avoir à faire à ce genre de truc. J’avais bien meilleur goût qu’elle niveau vêtement et je parlais aussi de ce qu’elle portait sur elle. Faudrait que je pense à arrêter de critiquer tout le monde, mais je trouve ça tellement plaisant, que j’avoue avoir du mal. Enfin bref, je m’étais écarté d’elle pour me diriger en direction de mes valises qui étaient loin d’être rangées. Je soupirais d’une grande flemme, mais quand il faut y aller, il faut y aller. J’en pris alors d’abord une avant de m’arrêter et dégoûter ce qu’avait à me dire Cruz. « Tu peux nous faire de la paella si tu veux, mais épargne nous l’histoire de l’Espagne et le reste de la culture s’il te plais » j’en avais déjà assez fait comme ça en cours ayant pris espagnole comme langue vivante et en plus de cela, je n’aimais pas spécialement ce pays ne lui trouvant rien d’exceptionnel. Qu’elle nous prépare de bons petits plats étaient loin de me gêner, au contraire, je me ferais une grande joie d’y goûter et de lui dire si oui ou non elle savait cuisiner les plats de son pays d’oringine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cruz-Leocadia

avatar


MESSAGES : 337
ÂGE : Bientôt vingt-cinq ans.
EMPLOI : Agent de police.

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Ven 20 Avr - 16:17

« Tu peux nous faire de la paella si tu veux, mais épargne nous l’histoire de l’Espagne et le reste de la culture s'il te plais ». Un rire passe les lèvres de Cruz pendant qu'elle passe une main dans ses cheveux en regardant la jeune femme ranger ses vêtements. « Pas de problèmes, ce pays et moi, ça fait trois... Je n'ai aucune connaissance dessus ou tout juste ce que la plupart des personnes connaissent. Alors ne t'inquiètes pas, je risque plutôt de vous bassiner les oreilles avec la bonne musique de la Louisiane, ça, c'est vraiment mes racines. » Elle lui lance un regard avant de s'éloigner afin de finir de ranger elle-même ses vêtements, faisant attention à ne rien froisser, n'ayant aucune envie de paraître dépareillée devant des millions de personnes. Son style était simple et pas aussi accrocheur que d'autres, comme Indi' qui tapait tout de suite à l'oeil, mais cela ne l'empêchait pas de savoir-être sexy et attirant quand il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hortansia

avatar


MESSAGES : 1280
ÂGE : 21 ans
EMPLOI : Cérérales Killer

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   Sam 21 Avr - 7:14

Une fille qui n’aimait pas son prénom c’était assez étrange, mais soit, elle n’avait pas choisit ses origines. J’étais heureux d’être une pure américaine, même si nous étions souvent critiqué dut à nos manières ou encore à nos rêves. Le rêve américain comme on le voit dans les films où les scénarios sont tellement prévisibles. Je préférais être américaine qu’espagnole et ce n’était plus un secret pour personne à présent. Quant à la Louisiane, je n’avais aucune affinité avec elle et restait assez sceptique face à ses paroles. Elle s’était à présent éloignée et moi je m’étais tue. Je pouvais à présent ranger mes affaires dans le calme, en réflexion avec moi-même pour savoir comment je m’habillerais pour les prochains jours ou encore où est-ce que je rangerais ça. Je ne savais pas combien de temps j’allais rester, mais si possible le plus longtemps possible. J’avais par conséquent pris toutes mes affaires, car je n’avais que de belles choses chez et faire un choix serait faire un sacrifice et ça, il n’en était hors de question. J’espérais au moins que personne n’aura l’idée d’aller fouiller dans mes affaires, car la première personne qui osera faire, déjà de une je m’en apercevra direct, et de deux, je l’encastrerait dans un mur.

TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par les saints, tout mais pas ça...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Par les saints, tout mais pas ça...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
3WISHES :: LES ÉTAGES :: Dressing-