AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Prudence

avatar


MESSAGES : 45

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Mar 17 Avr - 18:25

AUGGIE
baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time.
18.04 - 16:55


Cela faisait maintenant une journée que j'étais dans l'aventure, pas de quoi m'affoler donc, surtout que je n'étais pas nominable. Encore heureux, imaginez si j'étais entrée pour ressortir aussitôt. Mais non, que dis-je les gens auraient forcement voté pour moi, oui, moi et toute ma superbe ! Pourtant, je n'avais toujours pas fait mes marques ici, bien que je me sentais déjà comme un poisson dans l'eau. Et tout le monde m'adorait déjà, ça se voyait et je le savais bien. Sortant de la piscine, je ne portais qu'un simple maillot de bain rouge deux pièces, les cheveux secs, bien entendu, puisque je n'aimais pas me les mouiller, le corps luisant et une serviette autour de ma taille. Il est clair que chez moi, je n'avais pas une piscine aussi belle, non, d'ailleurs je n'avais tout simplement aucun bassin de la sorte. Chose des plus regrettables me direz vous, cela permettrait à mes voisins de sexe masculin de se rincer l'oeil, et d'illuminer un peu leur journée, car croyez moi, avec la plastique de leurs femmes, ils en avaient bien besoin. Je sais, je suis trop bonne, dans tous les sens du terme ! J'arrivais donc dans le dressing, dans le simple but de me changer lorsque je remarquais que quelqu'un avait placé ma valise tout en haut de l'étagère. Une moue tristounette se dessina petit à petit sur mon visage face à cette mauvaise blague alors que je me mettais sur la pointe des pieds pour essayer de l'attraper, sans succès. Là, je remarquais un tabouret non loin, malheureusement pour moi, j'avais le vertige à partir du moment où mes pieds décollaient du sol, ce qui était stupide aux vues de ma taille, mais en soit probable. J'entendais alors des bruits derrière moi. Me retournant, je lui adressais un sourire avant de désigner du doigt le tabouret « Dis mon chou, tu peux grimper dessus et m'attraper ma valise ? C'est la rose. » bien évidemment, vous me voyiez oser prendre une valise d'une autre couleur ? Non, et bien moi non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Auggie

avatar


MESSAGES : 613
ÂGE : 27 ANS
EMPLOI : PHILANTHROPE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Mar 17 Avr - 20:19

C'est quoi ce bordel ? Impossible de trouver ma chemise blanche que j'avais laissé là sur mon lit pendant que j'allais chercher ma montre dans la salle de bain. Je sortais de la salle d’entraînement j'étais donc aller prendre une bonne douche. Ensuite tout naturellement je suis passé par le dressing prendre un pantalon de smoking beige et une chemise blanche sans oublier la ceinture marron. Mais puisque j'avais oublié ma montre j'avais laissé ma chemise là en plan alors que je venais d'enfiler mon pantalon. Je fronce un sourcil je suis sûr que c'est un coup d'un des candidats encore.. toujours. J'ai souvent vu ça dans ce genre d'émission des gens qui s'amusent à voler les fringues des autres. Et bien soit, c'est pas comme si j'avais pas d'autres chemises blanches dans le dressing qu'on me la pique et qu'on en fasse des confettis si ça leur fait plaisirs. C'est donc torse nu que je me rend au dressing. Et je me trouvais en compagnie de la nouvelle, Barbie comme tout le monde l'appelle et je suis presque sûr qu'elle s'appelle elle même de cette manière ça ou bien 'superbe blonde'. Je me surprend à la regarder alors qu'elle est entrain d'essayer d'attraper une valise je crois. Un léger rictus sort de ma bouche. Ce qui signale ma présence elle se retourne donc. « Dis mon chou, tu peux grimper dessus et m'attraper ma valise ? C'est la rose. » Me dit-elle en m'indiquant un tabouret. Pas de s'il te plaît dans la phrase. J'imagine qu'elle a l'habitude d'obtenir tout ce qu'elle veut en un claquement de doigt ou plutôt en un mouvement de cul. Je m'approche d'elle en souriant. « S'il te plaît ? » dis-je en m'approchant de mon rayon à mon nom trouvant une autre chemise blanche qui serait parfaite avec ma tenue. Je l'enfile sans fermer encore les boutons. « Un s'il te plaît et j'attraperais ta jolie valise. » je lui souris. Je suis à cheval sur les bonnes manière et trop de gens ici font l’impasse là dessus alors pourquoi pas essayer d'un éduquer certain là dessus. Je commence à boutonner ma chemise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prudence

avatar


MESSAGES : 45

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Mar 17 Avr - 21:24

Auggie se tenait là, juste devant moi, torse nu, beau comme un Dieu. Quand je vous dis que nous avions quelques points communs ! Cependant aucune réponse, rien. Je le vois s'approcher de moi, un sourire aux lèvres avant de finalement prendre la parole « S'il te plaît ? » quoi ? Il voulait que je me décale ? Docilement je fis un pas de côté, histoire de voir si c'est ce qu'il attendait, ou non. Finalement il saisissait une chemise blanche disposée dans l'une des armoires, l'enfilait alors que mes yeux parcouraient légèrement son torse, suivant le tissu volant à chacun de ses gestes de bras « Un s'il te plaît et j'attraperais ta jolie valise. » continua t-il alors avant de commencer à déboutonner sa chemise. Croisant mes bras sur ma poitrine, je pris alors une moue boudeuse d'enfant gâtée, chose qui aussi surprenante puisse t-elle être, ne me ressemblait d'ordinaire pas. En effet, j'avais beau être ce que l'on appelle une Barbie en chaire et en os, la dernière chose que j'étais, c'était d'être capricieuse. Mais là, je me plaisais à ce nouveau rôle. Cependant j'avais clairement ma part de responsabilité dans cette histoire puisqu'en effet, il m'était venu à oublier les bonnes manières. Je devais me rattraper ! Alors, avançant lentement jusqu'à lui, cette même moue boudeuse au coin des lèvres, je glissais mes mains par dessus les siennes, en venant à saisir les boutons de sa chemise qui avait commencé à attacher, que je détachais aussitôt. Une fois ceux ci séparés, je laissais une de mes mains se balader sur le torse du jeune homme, mes yeux fixant les siens, suppliants. « S'il te plait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Auggie

avatar


MESSAGES : 613
ÂGE : 27 ANS
EMPLOI : PHILANTHROPE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Mar 17 Avr - 22:51

Elle fait la moue. Boudeuse, capricieuse. Il faut qu'elle sache que ça ne prend pas sur moi. Les femmes arrivent rarement à me faire faire quelque chose que je ne veux pas. Bon là c'est clair ça me dérange pas d'aller lui chercher sa valise et comme je lui ai dis si elle a un problème une demande, besoin d'aide elle peut venir me voir à tout moment ce qu'elle vient de faire non sans regarder avec insistance mon torse. Par contre là je m'attendais pas à une réaction telle de sa part. En faite je la connais pas donc c'est normal. Elle avance lentement vers moi. Que veut-elle. J'ai remarqué que les femmes ici sont toutes des allumeuses en puissance. Elle ne devrait pas déroger à la règle. Elle glisse ses mains sur les miennes. Oui elle se se contente pas de les poser non elle les glisse d'un mouvement félin et gracieux. Elle stoppe le boutonnage de ma chemise et déboutonne les quelques boutons que j'avais mit. Je souris. Je continue de sourire alors qu'elle vient caresser mon torse. Pourquoi je continue de sourire pour pas lui montrer qu'au fond ça me fait de l'effet. Et lui continuer de lui montrer que ce genre de comportement ne marche pas avec moi, parce que c'est comme ça que ça doit être. « S'il te plait ? » Regard suppliant à l'appuie. Je dois dire qu'elle sait y faire la blonde. Ma mâchoire se casse en un sourire. Ok ma belle je n'en demandais pas trop. Les caresses ont assez duré. Je me saisis de sa main et la retire de mon torse. « C'est pas difficile tu vois. » dis-je dans un souffle avant de la contourner pour me hisser sur le tabouret. Je vous assure que je le fais juste parce qu'elle a dit s'il te plaît et pas parce qu'elle.. Vous voyez.. Peut être que si j'arrêtais de me justifier ça passerait mieux non ? Sans difficulté j'attrape sa valise et la pose au sol. Me voilà de nouveau les pieds au sol. Je lui dépose sa valise à ses pieds gentiment accompagné d'un sourire. « Et voilà mademoiselle. » Je retourne au boutonnage de ma chemise. Je crois que que si je n'étais pas sûr de mon sex apeal une semaine ici aurait suffit à me rassurer... Je finis de boutonner ma chemise laissant les deux dernier boutons défais. Je rentre ma chemise dans mon pantalon et resserre ma ceinture. Manque plus que les chaussures. « Tu fais quoi dans la vie Prudence ? Tu saurais me conseiller pour une paire de chaussure ? » dis-je montrant ce qu'il y a disposition d'un signe de la main. Je l'imagine bien travailler dans la mode alors pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prudence

avatar


MESSAGES : 45

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Mer 18 Avr - 1:20

Le jeune homme observa un instant ma main longer son torse, redisant habilement les courbes marques de celui ci avant de finalement la saisir, délicatement, et la retirer. Haha, Prudence 1 - Auggie 0. « C'est pas difficile tu vois. » continua t-il me contournant, un sourire aux lèvres pour mieux grimper sur le tabouret. Doux Jésus je me demandais encore comment les gens pouvaient faire, c'était bien trop haut pour moi ! Là, il saisit l'objet tant convoité, le déposa au sol, à mes pieds. Un sourire flamboyant s'esquissa sur mon visage. Finalement, il reboutonnait son chemisier, le réajustant avant de resserrer sa ceinture. Quant à moi, je venais d'ouvrir ma fameuse valise, saisissant un tee shirt blanc ainsi qu'un poncho en laine fine. Bientôt, je mettais également une jupe de côté, refermant par la suite la valise avant de la décaler sur le côté contre l'armoire. « Tu fais quoi dans la vie Prudence ? Tu saurais me conseiller pour une paire de chaussure ? » oulala trop de questions, doucement ! Je relevais mon regard pour le poser sur le jeune homme, un aimable sourire coincé sur mes lèvres « Je suis vendeuse de savons ! » et non je ne blaguais pas. « C'est un métier qui a de l'avenir tu sais ! » et comment ! Si il y avait bel et bien une chose que je savais par coeur, c'est les prix de mes fameux savons ! Jetant un coup d'oeil aux chaussures qu'il me proposait, je désignais une paire en cuir brun clair. « Celles ci, elles sont jolies ! » Là je me relevais un instant, retirant ma serviette avant de la déposer sur la valise la plus proche. « Tu peux tirer sur les ficelles de mon maillot de bain, là ? » lâchais-je d'une douce voix en désignant celles attachées dans ma nuque. « S'il te plait ? » un sourire éclaira mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Auggie

avatar


MESSAGES : 613
ÂGE : 27 ANS
EMPLOI : PHILANTHROPE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Mer 18 Avr - 1:57

Elle semble perdue d'un seule coup elle met un petit temps avant de me répondre. « Je suis vendeuse de savons ! » J'arque un sourcil, et étouffe un rire parce que je sais qu'elle est sérieuse. Je ne savais même pas que c'était un métier. « C'est un métier qui a de l'avenir tu sais ! » Si tu le dis ma belle. Je lui souris, un sourire qui se voulait attendrissant. Il n'y pas de sous métier. Et je n'ai rien à dire moi qui ne gagne pas ma vie. Le seul acte que j'ai du accomplir pour obtenir de l'argent c'est naître dans la bonne famille. Et encore ça j'y suis totalement pour rien. « Je m'y connais pas en savon. » dis-je perplexe avant qu'elle me désigne une paire de chaussure en cuir brun clair. Je souris. C'est un bon choix. Je me saisis de la paire de chaussure alors que la belle enlève sa serviette qui jusqu'ici m'empêchait d’avoir le cerveau anesthésié par ses formes généreuses. Maintenant c'est finis. Je louche légèrement sur son corps habillé d'un simple maillot de bain deux pièce rouge. « Tu peux tirer sur les ficelles de mon maillot de bain, là ? » QUOI ? Elle veut ma mort ou quoi ? Euh, je reste légèrement interdit par cette demande alors que j'étais sur le point d'enfiler mes chaussures. « S'il te plait ? »  Me dit-elle sourire magnifique à l'appuie. Comment dire non ? Dites moi comment dire non à un s'il te plat suivit de son magnifique sourire en plus elle prend une voix des plus douces. Oui elle veut ma mort ça ne peut être que ça. Je souris, puis ris légèrement. Au moins elle a retenue la leçon de la politesse. Je m'approche et me saisis de ses cheveux que je laisse tombé sur un seul coté de sa tête. Ma main effleure sa peau drôlement douce. Ça doit être les savons. Je souris à cette idée. « C'est bien parce que tu as dis s'il te plaît. » Ma voix se fait douce aussi semblable à un murmure. Ma main effleure de nouveau sa peau avant d'aller se poser sur le noeud rouge de son maillot. Je tire sur la ficelle délicatement. Le noeud est défait je suis toujours en vie. « Autre chose pour votre service mademoiselle ? Rien d'autre qui donnerait ma mort certaine je vous en supplie. » dis-je un air faussement suppliant sur le visage. Je me recule légèrement effleurant de nouveau cette peau divinement douce. Je plisse mes lèvres, insère mes mains dans mes poches. Qu'est ce que je fais là moi ? Je sais plus d'un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prudence

avatar


MESSAGES : 45

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Mer 18 Avr - 2:16

« Je m'y connais pas en savon. » un léger sourire se dessine sur mes lèvres « Pas de problème, je t'apprendrai, c'est très simple ! » et en même temps, je le conçois, ça ne sonnait pas comme un métier des plus difficiles, et pourtant tout était dans l'odorat. Pour ma part, je faisais très attention à l'hygiène, quitte à nettoyer par trois fois une chaise avant de m'asseoir dessus. Finalement je m'étais approché de lui, lui proposant de détacher le haut de mon maillot de bain. Enfin, proposer était un gros mot puisque c'était plus une demande sans réelle arrière pensée, vous entendez bien. Je sentis ses mains saisir délicatement mes cheveux pour les placer sur mon épaule droite « C'est bien parce que tu as dis s'il te plaît. » me dit-il en un murmure. Sa main effleura un instant ma peau alors que celui ci ne tardait pas à tirer sur l'une des ficelles. Plaçant une main sur ma poitrine pour éviter que le maillot ne s'échappe trop vite, un sourire s'esquissa sur mon visage « Autre chose pour votre service mademoiselle ? Rien d'autre qui donnerait ma mort certaine je vous en supplie. » un léger rire s'échappa de mes lèvres alors que, toujours de dos -qui était maintenant entièrement nu-, je tournais la tête pour observer le jeune homme « Ta mort certaine ? » ses lèvres étaient plissées, un léger sourire se dessinait sur les miennes. Je me retournais donc, toujours mon bras retenant ce fameux maillot de bain et m'avançait jusqu'à me retrouver à quelques centimètres du jeune homme. Là, j'avançais mon visage près du sien et déposais un léger baiser au coin gauche de ses lèvres, me reculant par la suite légèrement avant de reprendre la parole en un murmure « Merci Auggie. » et je commençais sérieusement à envisager que cela pouvait être un vrai prénom. A peine croyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Auggie

avatar


MESSAGES : 613
ÂGE : 27 ANS
EMPLOI : PHILANTHROPE

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Mer 18 Avr - 17:14

Elle rit c'était le but tant mieux. Je souris un peu plus. « Ta mort certaine ? » Elle n'a pas comprit où alors elle fait l’innocente ? J'ai du mal à savoir encore l'étendue de sa... de son ignorance. Et si c'est factice et superbement bien joué ou bien si c'est réelle et donc extrêmement inquiétant. « Parce que... » non je renonce à lui expliquer. « C'est pas important. » dis-je d'une voix douce. Non réellement c'est loin d'être important. Elle retient son maillot de bain de ses bras et je dois faire un effort considérable pour ne pas baisser les yeux sur cette poitrine. Je la regarde donc comme un con à moitié anesthésié par ses charmes. Les femmes ont un pouvoir dingue sur nous les hommes très peu en ont conscience, mais je sais qu'elle ne fait pas partie de cette catégorie. Elle s'avance vers moi d'un pas gracieux et se retrouve à quelques centimètres de moi. Je fronce un sourcil. Que vas-t-elle faire ? Elle avance son visage vers le mien j'amorce un mouvement de recule mais c'est trop tard ses lèvres se sont déposé délicatement sur la commissure des miennes en un baiser de remerciement tendre et sucré. « Merci Auggie. » Je reste légèrement interdit. Faut respirer là Auggie. Je respire et entame de nouveau le processus qui garde mon corps en vie. J'esquisse un sourire. Légèrement gêné je dois l'avouer. Je me recule et trébuche sur mes chaussures je ma rattrape comme je peux au meuble et limite la catastrophe à une robe par terre et un doigt de pied endoloris. Je fais une grimace à peine perceptible, je suis un homme un vrai. J'ai pas mal! Mais là cette femme vient de me déstabiliser et elle l'a remarqué, ça arrive que rarement qu'elle en profite je vais vite reprendre du poil de la bête. Je me baisse pour récupérer mes chaussures et m'assoit sur un des fauteuil mis à disposition pour les enfiler. Changement de conversation. « C'est quoi ton programme de l'après-midi ? »dis-je innocemment, remontant ma tête vers elle de temps en temps alors que je lace mes chaussures. J'espère qu'elle n'a pas prévu 'se déshabiller devant Auggie' au programme ce serait cool... Je souris tranquillement, le moment de déstabilisation est totalement partit, je suis de nouveau totalement sûr de moi. Je me lève et ramasse la robe au passage que je remet sur son portant. Comme si rien n'était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prudence

avatar


MESSAGES : 45

WHO OWNS MY HEART
#NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   Jeu 19 Avr - 23:59

Adressant un clin d'oeil au jeune homme, je reculais mon visage du sien. Finalement, lui tournant le dos, je commençais à me rediriger vers les habits que j'avais mis de côté, mon bras tenant toujours et encore ce maillot de bain qui commençait à en devenir gênant, lorsque j'entendis quelque chose tomber derrière moi. Jetant un regard dans cette direction, je pouvais bientôt apercevoir un Auggie démuni de tout moyen, trébucher dans ses chaussures et emporter une pauvre robe innocente dans sa chute. Pauvre petit robe... Un sourire compatissant se dessina sur mon visage alors que pour ne pas l’embarrasser plus je décidais de continuer mon chemin jusqu'à mes vêtements. Cela devait être déjà assez douloureux de perdre un peu de dignité devant une femme à moitié nu, alors si en plus je devais faire une remarque là dessus. « C'est quoi ton programme de l'après-midi ? » c'était une plutôt bonne question, et pour tout vous dire je n'en savais trop rien. C'est vrai, j'étais là depuis quoi, allez, quelques heures, bien moins que la plupart des candidats ici alors clairement, je n'en savais rien. Jetant un dernier coup d'oeil au jeune homme qui laçait ses chaussures, je finis par répondre, sur un ton quelque peu séducteur, je l'avoue « Je comptais te faire l'amour. » là, toujours de dos au jeune homme, je retirais mon bras de ma poitrine, soulevant de deux doigts le haut de ce maillot de bain que je laissais tomber au sol. Bien entendu je savais qu'il ne serait pas consentant, et c'était bien dommage surtout que de toute façon, il n'y avait que très peu de chances qu'un homme de sa stature ne soit pas entré en couple dans ce jeu. Mais lorsque je voyais une proie qui me plaisait, je ne lâchais clairement plus le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55   

Revenir en haut Aller en bas
 

baby, you'll be on my mind 'til i kiss you next time. 18.04 - 16:55

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
3WISHES :: LES ÉTAGES :: Dressing-